Nursing Home Choice, Family Bargaining and Optimal Policy in a Hotelling Economy

Résumé court: 

Nous étudions l’effet de la distribution du pouvoir de négociation à l’intérieur de la famille sur les choix de résidence de soins, et sur les choix de prix et de localisation de ces dernières. Lorsque le parent dépendant ne se préoccupe que de distance et que son enfant se préoccupe aussi de prix, la marge bénéficiaire des résidences de soins augmente avec le pouvoir de négociation du parent dépendant. Nous faisons ressortir les différences entre le laissez-faire et l’optimum social, et nous montrons comment ce dernier peut être décentralisé 1) dans un contexte de premier rang, et 2) lorsque le gouvernement ne peut pas imposer la localisation. Enfin, nous introduisons les familles avec plus d’un enfant et l’accumulation de richesse, ce qui nous permet d’étudier la dynamique conjointe de la richesse et du prix des résidences de soins. Nous trouvons qu’un stock de capital plus important hausse le prix des résidences de soins.

Auteurs publication: 
Marie-Louise Leroux
Grégory Ponthiere
Numéro: 
16-04
Année: 

Partenaires

   

Industrielle Alliance, Groupe financier

2019 © Chaire de recherche Industrielle Alliance sur les enjeux économiques des changements démographiques