Effets des tendances à long-terme de l’obésité sur l’utilisation de soins de santé au Québec

Résumé court: 

L’utilisation d’un modèle de microsimulation dynamique pour projeter la santé et la prévalence de l’obésité dans la population québécoise indique qu’une situation contrefactuelle d’élimination de l’obésité réduirait, annuellement et sur la période 2010 à 2050, de 864 055 le nombre de nuits d’hospitalisation de courte durée et de 665 000 le nombre de consultations auprès d’omnipraticiens et de médecins spécialistes, mais qu’elle mènerait aussi à une augmentation significative du nombre de personnes en institution. Il ressort aussi de l’analyse que l’obésité est responsable de 2,6% des dépenses de santé au Québec et qu’elle mène à des dépenses en soins de santé 14% supérieures au cours d’une vie.

Auteurs publication: 
Aurélie Côté-Sergent
Numéro: 
14-08
Année: 

Partenaires

   

Industrielle Alliance, Groupe financier

2019 © Chaire de recherche Industrielle Alliance sur les enjeux économiques des changements démographiques