Fair Long-Term Care Insurance

Résumé court: 

L’étude de l’assurance soins de longue durée (SLD) optimale s’effectue généralement à partir d’un critère de bien-être utilitariste. Ceci pénalise les individus ayant peu de capacités pour convertir des ressources en bien-être, tels que les personnes âgées en perte d’autonomie ou décédées prématurément. Cette recherche revisite la conception de l’assurance SLD optimale. Ce faisant, le critère égalitaire, s’appuyant sur l’expérience (faits constatés) et priorisant ainsi les plus démunis, est adopté. Par un modèle de cycle de vie comprenant des risques sur la durée de la vie et sur la perte d’autonomie liée au vieillissement, elle démontre que l’assurance SDL optimale est sensible au critère social postulé. Contrairement à l’utilitarisme, la deuxième assurance sociale la plus optimale, selon le critère égalitaire s’appuyant sur l’expérience, implique des indemnités de SLD supérieures et de retraite inférieures ainsi qu’un taux d’imposition plus élevé sur l’épargne, mais moins élevé sur les revenus du travail.

Auteurs publication: 
Marie-Louise Leroux
Pierre Pestieau et Gregory Ponthiere
Numéro: 
19-03
Année: 

Partenaires

   

Industrielle Alliance, Groupe financier

2019 © Chaire de recherche Industrielle Alliance sur les enjeux économiques des changements démographiques