Dynamic Causal Effects of Post-Migration Schooling on Labour Market Transitions

Résumé court: 

Par le biais de son Programme des travailleurs qualifiés, le gouvernement du Canada sélectionne des immigrants sur la base de leur scolarité, de leur expérience de travail, de leur connaissance de l’anglais ou du français, et d’autres facteurs. Cet article analyse la dynamique d’emploi au Québec de ce groupe d’immigrants prêts pour l’emploi. Nous étudions ensuite l’impact sur les épisodes futurs d’emploi et de chômage de la formation acquise dans le pays d’accueil. Nous distinguons emplois « qualifiés » et « non-qualifiés » (correspondant ou non aux qualifications), scolarité et chômage dans un modèle à épisodes multiples et à états multiples. Nos résultats indiquent que les immigrants provenant de pays nantis n’ont pas besoin d’investir dans une formation dans le pays d’accueil. Les immigrants hautement qualifiés provenant de pays plus pauvres, cependant, bénéficient grandement à long terme d’une telle formation car celle-ci facilite leurs transitions de sortie du chômage et de sortie d’emplois non-qualifiés.

Auteurs publication: 
Marie Albertine Djuikom et Guy Lacroix
Numéro: 
18-03
Année: 

Partenaires

   

Industrielle Alliance, Groupe financier

2019 © Chaire de recherche Industrielle Alliance sur les enjeux économiques des changements démographiques